CONTACTEZ-NOUS

TEL : 04 28 38 38 10

contact

SUIVEZ-NOUS

  • Logo Facebook dermatec lyon
  • Logo linkedin dermatec lyon
  • Logo Insta dermatec lyon
CPPi_LOGO1_RVB72dpi.png
002-france.png
001-united-kingdom.png

Copyright 2017 DERMATEC SAS  / CPP-initiatives - Tous droits réservés

Mentions légales

Charte de Protection des Données Personnelles

5 idées reçues sur la peau : vrai ou faux ?

08/05/2019

La peau est le miroir de notre santé, de notre forme générale, de notre état intérieur comme extérieur. Un miroir qui ne trompe pas dont ont découlé de nombreux mythes et croyances. La peau a même donné naissance à des expressions imagées et à des idées reçues dont il est difficile de se débarrasser. On vous en dévoile 5 pour enfin casser le mythe.


De l’eau et juste de l’eau pour prendre soin de sa peau


FAUX : Il est coutume d’affirmer que la seule eau suffit à nettoyer la peau, à la débarrasser de ses impuretés et à la laisser en pleine santé. Pourtant vous avez remarqué qu’après un bon lavage à l’eau claire, la peau vous démange sans réelle explication. Vous souffrez certainement d’un prurit aquagénique, une irritation due à l’eau. Si vous avez la peau sensible, il est donc préférable d’utiliser des produits adaptés pour éviter ce genre de désagréable réaction. Et pour la sécher, tamponner avec une serviette en coton propre, sans jamais frotter. 


Le gel hydroalcoolique est à préférer au savon


Faux : Certaines études ont démontré que le gel hydroalcoolique tuait virus et bactéries, bien plus que ne le fait le savon. Oui mais voilà, le premier tue tout sur son passage sans vraiment respecter les bactéries qui protègent la peau. Le savon lui la débarrasse des produits toxiques et autres saletés tout en la préservant. Alors un gel hydroalcoolique glissé dans un sac est très pratique lorsque le savon vient à manquer, mais mieux vaut l’utiliser avec modération. Et pour désinfecter une plaie, un peu d’eau saline sur la peau et le tour est joué. 


Les moustiques ont leur peau préférée


VRAI : les femelles moustiques ont leur préférence lorsqu’elles choisissent leur proie. Elles sont attirées par certains types de peau, mais pas tous. Mais cette attraction chimique est ô combien difficile à déterminer. Si l’on sait qu’il s’agit d’une odeur, d’où vient-t-elle ? Des glandes, des microbes ? Selon une étude britannique, il s’agit en fait d’une bactérie spécifique qui dégage une odeurs que les moustiques adorent. Mais le problème reste entier : déterminer la bactérie responsable de cette attractivité pour créer des produits répulsifs adaptés. 


La jaunisse est une pathologie cutanée


FAUX : dans le cas d’une jaunisse, la peau se fait signal d’alarme. Elle reflète un dysfonctionnement interne, le plus souvent au niveau du foie, du sang ou encore de la vésicule biliaire. L’élément déclencheur ? Un calcul mal placé, une cirrhose voire une tumeur. Dans tous les cas, la jaunisse ne doit pas être négligée. Mais pas de panique, elle peut également être sans complication et révélatrice d’un mal-être passager, sans nécessairement révéler un grave problème médical. 


La peau reflète les émotions


VRAI : rosir de plaisir n’est pas un mythe. Alors que la vascularisation de la peau s’accélère dans une situation agréable, la peau prend une jolie couleur rosée. Les amoureux rosissent ainsi volontiers de plaisir. Moins plaisant, l’embarras vous fait monter le rouge aux joues. Il n’y a rien à faire, dans une situation gênante, l’affluence du sang est beaucoup plus importante et le visage devient cramoisi.


Retrouvez toutes les actualités et les études indemnisées DERMATEC sur Facebook et sur LinkedIn.
 
Vous n’êtes pas encore inscrit(e) dans le panel de volontaires DERMATEC ? Vous souhaitez participer à des études indemnisées et personnalisées toute l’année. Inscrivez-vous : Devenir Volontaire.

 

 


 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Articles précédents

DERMATEC recrute un(e) technicien(ne)

11/07/2018

1/3
Please reload

Articles récents