CONTACTEZ-NOUS

TEL : 04 28 38 38 10

contact

SUIVEZ-NOUS

  • Logo Facebook dermatec lyon
  • Logo linkedin dermatec lyon
  • Logo Insta dermatec lyon
CPPi_LOGO1_RVB72dpi.png
002-france.png
001-united-kingdom.png

Copyright 2017 DERMATEC SAS  / CPP-initiatives - Tous droits réservés

Mentions légales

Charte de Protection des Données Personnelles

Comprendre et vivre avec le diabète

07/25/2019

La révélation d’un diabète est synonyme de grands bouleversements. Les malades doivent repenser leur mode de vie, leurs habitudes et se plier à des contraintes souvent mal vécues. Mais le diabète, qu’est-ce que c’est vraiment ? Comment l’appréhender au quotidien et vivre une vie (presque) normale ?

 

Qu’est-ce que la diabète ?

 

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang. On parle d’hyperglycémie chronique car la glycémie du malade, son taux de glucose donc, est trop élevée. Pour faire simple, en cas de diabète le corps n’assimile pas, n’utilise pas et ne stocke pas les sucres de l’alimentation convenablement. 

 

Les aliments que nous consommons chaque jour sont en effet composés de lipides, de protéines et de glucides. Ces derniers sont notre moteur énergétique, le corps en a besoin pour fonctionner à plein régime. Une fois ingurgités, ils passent dans l’intestin puis dans le sang. Et c’est ainsi que le taux de sucre augmente dans notre sang, après transformation des glucides en glucose. Une glycémie qui est captée par les cellules bêta du pancréas, cellules qui sécrètent la fameuse insuline. La bonne utilisation de l’insuline garantit l’équilibre de la glycémie dans le corps. Chez une personne diabétique, ce système de régulation dysfonctionne. 

 

Les deux types de diabète

 

Le diabète de type 1

 

Ce type de diabète représente environ 6% des personnes diabétiques. Il est le plus souvent détecté chez les enfants et les adolescents voire chez les très jeunes adultes. Il se caractérise par une soif insatiable, une perte de poids très rapide et des urines en grande quantité. Dans le cas d’un diabète de type 1, les cellules bêta disparaissent plus ou mois rapidement, amenant un défaut d’insuline. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui puiserait ses causes dans la génétique et dans l’environnement. Mais les origines du diabète de type 1 sont encore incertaines. 

 

Traiter le diabète de type 1 

 

Pour se soigner, les malades ont deux possibilités :

 

•    Des injections d’insuline à l’aide d’un stylo ou d’une seringue,
•    L’utilisation d’une pompe à insuline pour l’administrer constamment. 

 

Le diabète de type 2

 

Ce type de diabète touche environ 92% des diabétiques. Il est le plus souvent détecté chez des sujets âgés de 40 ans et plus, malgré une augmentation de cas ces dernières années chez les adolescents et les jeunes adultes. Ce diabète puise ses sources dans le mode de vie : alimentation déséquilibrée entraînant surpoids et obésité et absence d’activité physique sont les principales. Un terrain héréditaire peut également favoriser son apparition. Le diabète de type 2 peut se révéler tardivement bien que présent depuis plusieurs année. 5 à 10 ans peuvent en effet passer avant que les symptômes ne se manifestent.

 

Traiter le diabète de type 2

 

Une fois le diabète de type 2 découvert, un changement d’hygiène de vie est indispensable. L’alimentation est adaptée et la pratique d’une activité physique encouragée. Elles sont accompagnées par la prise de traitements antidiabétiques par voie orale ou par injectable, des traitements efficaces si et seulement si les mesures hygiéno-diététiques sont respectées à la lettre. En cas de forte carence, des injections d’insuline peuvent être proposées.  

 

Dans les deux cas, l’objectif des traitements est de réguler et de normaliser la glycémie de manière artificielle pour empêcher, sur le long terme, une dégradation des vaisseaux sanguins et des nerfs. 

 

Bon à savoir : l’insuline a été découverte en 1921 et permet depuis de contrôler la glycémie des personnes diabétiques. 

 

Vivre avec la diabète au quotidien

 

En France, plus de 3 millions de personnes sont aujourd’hui atteintes d’un diabète de type 1 ou d’un diabète de type 2. Ce chiffre a doublé en 10 ans. En cause, l’augmentation croissante du nombre de personnes en surpoids et l’allongement de l’espérance de vie. 

 

Pour mieux vivre la maladie, le président de l’Association française des diabétiques, Gérard Raymond l’explique : les patients doivent être « éduqués », devenir acteurs de leur traitement et c’est « l’une des transformations les plus importantes de ces dernières décennies dans le paysage de la santé » affirme-t-il. Les professionnels de la santé se tournent davantage vers l’éducation thérapeutique, une approche novatrice reconnue par la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » de 2009, indispensable dans le traitement des maladies chroniques. Le patient est responsabilisé, plus autonome et apte à prendre ses propres décisions dans le cadre de son traitement. 

 

C’est ainsi qu’il est possible de mieux vivre avec le diabète : ne plus le subir mais agir au quotidien. S’il est impossible d’oublier que l’on est diabétique, comprendre la maladie et l’appréhender permet de faciliter le quotidien. Malgré les contraintes qu’il représente, le diabète n’empêche pas de vivre, de faire du sport, de travailler, de fonder une famille, de voyager… et c’est peut-être là la clé d’une vie épanouie malgré la maladie. 

 

Bon à savoir : les pochettes réfrigérées permettent d’emporter l’insuline dans tous vos déplacements. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas voyager !

 

Vous souhaitez améliorer la prise en charge du diabète ? Participez à une étude dédommagée dans nos locaux. Pour en savoir plus sur l’étude : cliquez ici

 

Retrouvez toutes les actualités et les études indemnisées DERMATEC sur Facebook et sur LinkedIn.
 
Vous n’êtes pas encore inscrit(e) dans le panel de volontaires DERMATEC ? Vous souhaitez participer à des études indemnisées et personnalisées toute l’année. Inscrivez-vous : Devenir Volontaire.
 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Articles précédents

DERMATEC recrute un(e) technicien(ne)

11/07/2018

1/3
Please reload

Articles récents