CONTACTEZ-NOUS

TEL : 04 28 38 38 10

contact

SUIVEZ-NOUS

  • Logo Facebook dermatec lyon
  • Logo linkedin dermatec lyon
  • Logo Insta dermatec lyon
CPPi_LOGO1_RVB72dpi.png
002-france.png
001-united-kingdom.png

Copyright 2017 DERMATEC SAS  / CPP-initiatives - Tous droits réservés

Mentions légales

Charte de Protection des Données Personnelles

Innovation : un capteur microfluidique portable et connecté by L’Oréal

04/25/2019

Après le lancement de son patch UV connecté et autonome en 2016, l’Oréal a dévoilé sa nouvelle innovation à l’occasion de CES de Las Vegas 2019. Avec My Skin Track pH by La Roche-Posay, le groupe propose un capteur microfluidique portable et connecté. Son objectif ? Mesurer rapidement et facilement le pH de la peau.


Mesurer le pH de la peau à domicile


L’Oréal innove une nouvelle fois en matière de santé de la peau avec son capteur microfluidique portable et connecté. Pour sa conception, le groupe a travaillé en étroite collaboration avec le leader dans le secteur des plateformes microfluidiques : Epicore Biosystems. Ce petit appareil autonome est capable de mesurer le pH de la peau.


La volonté de l’Oréal de créer cet appareil portable repose sur un constat : avant que n’apparaissent certaines maladies cutanées comme l’eczéma, l’acné ou autres problèmes de peau, le pH de cette dernière augmente. Le pH constitue ainsi un excellent indicateur de l’état (et de la santé) de la peau.
Mais jusqu’à présent, pour obtenir une mesure du pH, les patients étaient obligés de se rendre chez le médecin pour donner quelques échantillons de sueur ou utiliser des dispositifs imposants.

 

L’anticipation des symptômes est ainsi difficile. My Skin Track pH constitue donc une révolution en matière de pHmétrie cutanée. La mesure du pH de la peau peut être réalisée à domicile en un temps record (entre 5 et 15 minutes).


Comment fonctionne le My Skin Track pH ?


En plus d’être portable et mobile, le pHmètre de l’Oréal fonctionne très simplement. Le capteur est équipé de la technologie microfluidique créée par Epicore Biosystems. Son utilisation est un jeu d’enfant : il suffit de poser le capteur directement sur la peau pendant 5 à 15 minutes. Quelques minutes qui lui permettent de détecter les microparticules de transpiration directement par le biais de micro-canaux.


La mesure faite, l’usager n’a plus qu’à ouvrir l’application mobile correspondante et à prendre une photographie du capteur. Un savant algorithme intégré lui permet ensuite d’obtenir le pH de sa peau accompagné du taux d’hydratation.


En se basant sur les résultats obtenus, l’application propose des soins et produits La Roche-Posay personnalisés. Un traitement qui permettra, si nécessaire, un rééquilibrage du pH.


Le capteur microfluidique en phase de test


Pour l’heure, My Skin Track pH by Laroche-Posay en est encore à la phase prototypale. L’Oréal a présenté son innovation avant de la commercialiser. Plusieurs dermatologues américains partenaires de La Roche-Posay l’ont intégré dans leur cabinet. La récolte de données est en cours via les professionnels avant une large commercialisation auprès du grand public.


Le groupe affirme aujourd’hui que 31,6 millions d’Américains (1 sur 6) souffrent de problèmes cutanés et notamInnovation : un capteur microfluidique portable et connecté by L’Oréalment d’une forme d’eczéma (données de la National Eczema Association). Avec son capteur microfluidique, l’Oréal espère donc se positionner en amont des symptômes de la maladie grâce aux variations de pH. L’objectif : créer des produits et traitements capables de stopper l’apparition de ces derniers voire d’enrayer la pathologie.


Pour parvenir à ce but final, l’Oréal travaillera ces prochains mois avec la Nothern University en menant des études cliniques visant à acquérir une connaissance encore plus approfondie de la santé et de la beauté de la peau.


Le capteur microfluidique a d’ores et déjà été récompensé dans la catégorie « Werable Technology Product » par un CES Innovation Award.

 

Retrouvez toutes les actualités DERMATEC sur Facebook et sur LinkedIn.

 

Vous n’êtes pas encore inscrit(e) dans le panel de volontaires DERMATEC ? Vous souhaitez participer à des études indemnisées et personnalisées toute l’année. Inscrivez-vous : Devenir Volontaire.

 

Source image : www.reviewjournal.com/business/conventions/ces/ces-2019-patch-measures-skin-ph-via-sweat-droplets-1569603/

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Articles précédents

DERMATEC recrute un(e) technicien(ne)

11/07/2018

1/3
Please reload

Articles récents