CONTACTEZ-NOUS

TEL : 04 28 38 38 10

contact

SUIVEZ-NOUS

  • Logo Facebook dermatec lyon
  • Logo linkedin dermatec lyon
  • Logo Insta dermatec lyon
CPPi_LOGO1_RVB72dpi.png
002-france.png
001-united-kingdom.png

Copyright 2017 DERMATEC SAS  / CPP-initiatives - Tous droits réservés

Mentions légales

Charte de Protection des Données Personnelles

Petit traité de la mésothérapie

04/16/2019

En 1950 le docteur français Michel Pistor inventait la mésothérapie. Depuis, elle connaît un essor certain. Initialement utilisée pour ses vertus thérapeutiques, elle est aujourd'hui plébiscitée par la médecine esthétique pour son action profonde, pénétrant les couches du derme. Pourquoi ? Pour qui ? Pour quels bienfaits ? DERMATEC vous dit tout sur la mésothérapie.


La mésothérapie en quelques mots


La mésothérapie est une technique médicale dite alternative. Le médecin procède à des injections de médicaments de manière ciblée et en petites doses directement dans le derme, à savoir la couche profonde de la peau grâce à de très fines aiguilles (4 millimètres).


L'idée est ainsi de réduire considérablement la quantité de médicament nécessaire en visant directement la zone à traiter.


Avec son essor, la mésothérapie est devenue une discipline à part entière. Elle est aujourd'hui enseignée en faculté de médecine à des médecins en exercice ou à des étudiants en 3ème cycle. Cette pratique thérapeutique complémentaire est également reconnue par l'assurance maladie qui, dans certains cas, rembourse les actes en partie. Un médecin généraliste peut également être formé à la mésothérapie et proposer des injections à ses patients. A contrario, si le recours à la mésothérapie a une visée esthétique, aucune prise en charge n'est assurée.


Selon Dr Lydia Houri, présidente de la Société française de médecine morphologique et anti-âge et vice-présidente du diplôme interuniversitaire éponyme « Cette technique est née pour soigner de façon ciblée une pathologie. Au départ, il s’agissait de traiter une douleur articulaire chez des personnes qui ne pouvaient pas prendre de médicaments. »


Les visées curatives de la mésothérapie


À l'origine, les injections étaient utilisées pour soulager des douleurs très localisées et traiter l'insuffisance veineuse. Mais, progressivement, les possibilités se sont étendues et la mésothérapie s'est révélée utile pour soigner d'autres pathologies. On pense notamment aux rhumatismes, aux entorses, aux infections de la sphère ORL, au zona mais aussi aux acouphènes ou à la chute de cheveux.


Malgré des preuves scientifiques encore insuffisantes, la mésothérapie a aujourd'hui fait ses preuves, dans la gestion de la douleur principalement.


Les visées esthétiques de la mésothérapie


Cette technique médicale alternative à visée curative est également utilisée en médecine esthétique. Elle est assimilée à un complément voire à une alternative efficace aux actes de chirurgie.


La mésothérapie est par exemple utilisée pour lutter contre la cellulite ou faire disparaître les amas graisseux au niveau des fesses, des jambes, des hanches, des cuisses voire du visage ou des yeux.
Les injections de caféine, d'extraits d'artichauts ou encore d'enzymes collagénases permettent de faire fondre les graisses.

 
Visée esthétique toujours, la mésothérapie revitalise la peau selon certains dermatologues. Elle est capable de redonner de l'éclat à un teint terne et d'hydrater une peau sèche avec comme objectif final un vieillissement cutané ralenti. Au programme, des injections de vitamines A, B, C et E ou encore de l'acide hyaluronique. Pas de miracle tout de même, les effets sont temporaires et des injections sont régulièrement nécessaires pour un résultat optimal.


La mésothérapie contre l'alopécie


La mésothérapie a fait ses preuves pour enrayer une chute de cheveux récente. Si les injections ne font pas repousser les cheveux, elles permettent de les densifier, des les fortifier et de stopper la progression de l'alopécie. Cette technique se révèle particulièrement efficace lors d'une chute de cheveux soudaine et temporaire, due au stress par exemple.


Le mésothérapeute injecte ainsi des vitamines et notamment de la vitamine B mais aussi du magnésium ou encore de l'extrait de ruscus pour favoriser la circulation sanguine dans le cuir chevelu. Dans le cadre d'une chute de cheveux, le traitement appelle régularité et constance. Il peut durer de quelques semaines à quelques mois avec des séances plus ou moins espacées. Des injections sont réalisées mensuellement jusqu'à atteindre l'objectif premier : stopper la chute de cheveux.


Une séance de mésothérapie en pratique


Le médecin mésothérapeute procède toujours de la même façon : muni d'une aiguille de 4 à 13 millimètres de longueur, il injecte les actifs en fonction de la pathologie à traiter ou de l'acte esthétique à réaliser.


Cette injection peut être effectuée manuellement ou grâce à un pistolet électronique.
En fonction des nécessités, le médecin peut procéder à plusieurs dizaines d'injections. Le nombre de séances nécessaires est également variable en fonction des besoins, des attentes ou de la pathologie. Suite à une entorse par exemple, 1 à 3 séances sont généralement suffisantes contre une vingtaine en moyenne pour lutter contre la chute de cheveux.


Bon à savoir : les effets secondaires de la mésothérapie sont rares bien qu'à connaître. Les plus fréquents sont les hématomes, les infections cutanées ou les réactions allergiques sur la zone d'injection.


Retrouvez toutes les actualités DERMATEC sur Facebook et sur LinkedIn.

 

Vous n’êtes pas encore inscrit(e) dans le panel de volontaires DERMATEC ? Vous souhaitez participer à des études indemnisées et personnalisées toute l’année. Inscrivez-vous : Devenir Volontaire.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Articles précédents

DERMATEC recrute un(e) technicien(ne)

11/07/2018

1/3
Please reload

Articles récents